Refaire le plein

Je crois que c’est la première fois depuis que je fais du savon, que je suis à court et autant en retard dans la production.

Dans mes débuts, en 2003, mes savons ont suscité beaucoup d’intérêt dans mon entourage et je me suis mise à vendre une partie de ma production à des parents et amis intéressés à offrir des cadeaux différents, soit aux professeurs de leurs enfants, à des entreprises voulant faire des cadeaux aux employés et à monsieur et madame tout le monde.  La demande étant plus grande, cela faisait en sorte que ma famille pouvait profiter d’une variété de savons.

Un éventuel retour au travail a fait en sorte que j’ai dû fermer boutique et m’en tenir à une production minimale pour servir ma famille et mes proches.  Faire du savon, c’est un peu comme préparer le repas, quand on est habitué de cuisiner pour quatre et que du jour au lendemain on doit planifier pour deux, c’est parfois difficile et ça demande une période d’adaptation.  Avec le surplus de stock qui me restait, j’ai arrêté d’en fabriquer le temps d’écouler la réserve, qui est maintenant bel et bien à sec.  Alors me revoilà à la production!

1 avril 2014 015

Un beau savon citronné avec des pétales de calendula pour un exfoliant tout léger.

1 avril 2014 014

Un savon amande/barbe à papa qui prend sa belle couleur chocolatée du parfum.

10 avril 2014 2 001

Un savon au parfum de bois de santal avec de l’argile bleue de l’Australie et du lait de chèvre.

Hum!  Qu’est-ce que je pourrais bien faire maintenant?  Framboise?  Miel et avoine?

Cette entrée a été publiée dans Savons. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.